Archives du mot-clé médiation

Café Médiation d’octobre : Médiation et coaching.

Café médiation Lyon

Café médiation Lyon

Nouvelle formule et nouvelle affiche pour nos cafés médiation mensuels,

rendez vous toujours informels, et conviviaux, entre médiateurs et professionnels du droit mais aussi d’autres formations, et horizons : coachs, psychologues, médecins, avocats, consultants, formateurs, représentant de syndicats, Responsables RH, ou dirigeants..

Cette semaine nous inviterons les coachs à nous rejoindre pour discuter ensemble des places respectives de nos deux professions. Et nous invitons aussi toutes les personnes intéressées de près ou de loin à ce thème.

L’entrée est libre, le lieu convivial, et le café à la charge de chacun. On peut passer jeter un oeil, on peut aussi s’asseoir et débattre, on peut juste écouter si cela nous convient mieux. L’objectif de ces rencontres est l’échange, et la construction ensemble.

Les médiateurs de Médiation du Rhône se chargent d’animer les échanges et passer la parole en favorisant l’écoute et l’expression de chacun.

A jeudi!

Gaëlle WALKER

Pas de Café Médiation en Juillet!

café juillet2017

Rencontre informelle entre médiateurs et professionnels du droit, et professionnels de l’accompagnement…

L’équipe de Médiation du Rhône remercie les personnes qui ont participé par leur présence et en pensée à ces Cafés Médiation pendant deux années. Les débats et échanges ont été riches, variés et ont permis, nous en sommes sûres de faire avancer la médiation dans les esprits, et dans la pratique, à Lyon.

Encouragées par cette expérience, nous renouvelons notre engagement dans ce sens, en proposant une formule ouverte du Café médiation à un public nouveau, élargi.

Nous nous retrouverons ainsi en septembre pour reprendre ensemble ces rencontres, en étendant ces échanges à de nouveaux champs, des professionnels d’autres secteurs d’activité, et d’autres horizons…

A bientôt avec Médiation du Rhône.

Prochain Café Médiation – 7 septembre 2017 – 8h30 – Brasserie Folliet . 211 rue Duguesclin à Lyon 3.

Gaëlle WALKER

Le Grand Café de la Médiation, une première à Lyon

Université Lumière Lyon 2

Le Grand Café de la Médiation à l’Université Lumière Lyon 2

L’événement du Grand Café de la Médiation est l’occasion pour la première fois de réunir médiateurs de tous horizons, avocats, et magistrats, greffiers autour d’une même table.

L’objectif est clairement affiché : faire avancer le développement de la médiation judiciaire, en construisant ensemble les règles, applications, et outils pour la mettre en oeuvre.

En effet, l’évolution est en cours :

Lire la suite

Les enfants en échec scolaire.

médiateur à lyonOn peut se demander, « Quel rapport avec la médiation familiale » ?
Beaucoup d’enfants sont concernés par la séparation de leurs parents et peuvent se retrouver dans des situations délicates et difficiles.
On peut constater que les centres, les institutions et les écoles spécialisées ne désemplissent pas. Je pense être bien placée pour le savoir car je travaille depuis une vingtaine d’années avec ces enfants-là.
Si les raisons pour lesquelles nos enfants peuvent se trouver en échec scolaire sont multiples, les formes d’accompagnement et de soutien proposés pour les sortir de cette impasse, sont aussi nombreuses. Lire la suite

Voeux 2016

2015 a pris fin… Année troublée et tragique en France et ailleurs dans le monde pour les droits humains et celui en particulier de la liberté d’expression/d’opinion, enfin des libertés plurielles.

Espérons que 2016 soit un peu plus porteuse d’espoirs mais pour l’instant l’actualité journalière n’est pas vraiment optimiste pour les valeurs de tolérance, de respect, d’ouverture à l’autre, d’accueil.

Quel lien avec la médiation ?

Et bien la médiation ou plus précisément les médiations sous toutes leurs formes (familiale, professionnelle, scolaire…) sont un temps de rencontre de l’Autre, d’écoute, d’échange malgré les désaccords, les conflits présents lors des situations exposées par les personnes. Entreprendre une démarche de médiation c’est accepter de « baisser ou de déposer les armes » métaphore un peu guerrière mais qui correspond à certaines situations très conflictuelles où les personnes se retrouvent prises dans une véritable « bataille » judiciaire. Où il faut un gagnant et un perdant et ceci parfois jusqu’à l’épuisement des ressources financières mais également psychologiques.

Tenter une médiation pour stopper l’engrenage ? Accepter enfin d’apprendre à s’écouter, écouter l’autre, se parler, faire part de ses ressentis, de ses besoins, être reconnu et entendu et essayer de retrouver a minima un dialogue pour ne plus s’épuiser dans des conflits sans fin. Accepter que chacun soit « gagnant » dans le respect mutuel et réapprendre à faire des compromis.

Alors pour 2016, souhaitons qu’ici et là chacun puisse prôner l’apaisement et la reconnaissance, l’acceptation de l’Autre. Faisons germer un peu partout l’idée de la « culture de la médiation » et non celle du repli sur soi.

Céline Rogues

Le métier du Médiateur

Désormais la médiation s’invite dans tous les domaines : en famille, mais aussi dans les entreprises, dans les relations commerciales, ou les relations de travail.

Face à cet engouement, et cet intérêt grandissant, on constate un phénomène d’improvisation de la pratique, mêlé à l’urgence et à l’enthousiasme.

Il est utile de préciser les fondements d’un tel processus, ce qui fait du médiateur un expert : l’expert de la relation. et la médiation un métier.

Lire la suite

2ème Café Médiation : la médiation judiciaire au cœur des échanges


image café de la médiationPour ce deuxième Café Médiation, rencontre informelle entre avocats et médiateurs autour d’un café , Médiation du Rhône propose un thème pour alimenter les échanges.

Evoquer les mécanismes et la pratique de la médiation judiciaire à Lyon.

Au travers de l’expérience de certains, des idées des autres, et de la pratique de la médiation judiciaire  actuelle,  le fait d’aborder ce sujet entre professionnels du droit et de la médiation peut permettre d’y voir plus clair sur ce qui se fait, et sur ce qui pourrait être développé.

Il s’agit également de réfléchir sur la place de chacun dans ce processus et les échanges et complémentarités entre l’avocat, garant du droit, et le médiateur, expert de la relation.

Tous s’accordent à dire que la médiation judiciaire doit se développer. Mais dans la pratique, les freins sont nombreux. Les juges, un peu contraints, y recourent mais pas toujours avec conviction, les avocats craignent d’y perdre leur clientèle ou une part de la maitrise de leur dossier, et les médiateurs outre-passent parfois leur mission,  s’aventurant sur le domaine du conseil juridique…

La loi impose désormais que chaque individu soit informé du recours possible à la médiation, et qu’avant toute saisine d’une juridiction, les parties justifient des démarches de recours amiable effectuées. Mais si les acteurs ne sont pas eux-mêmes convaincus de l’intérêt de l’intervention du médiateur dans la procédure, les contraintes n’auront aucun effet. De même qu’il est difficile de recevoir en médiation deux personnes qui ne souhaitent pas vraiment trouver une solution par elles-mêmes : la médiation échouera certainement.

Il s’agit donc bien à la fois de pédagogie, ainsi que de  construction de nouvelles pratiques. Et il est donc nécessaire de redéfinir le rôle de chacun, de façon pragmatique, et concrète.

Première exigence : comment ne pas alourdir la procédure judiciaire : il sera étudié un mode de saisine du médiateur simple, réactif, proposé à l’usage du juge. La proximité et la localité des médiateurs est un atout. Mais aussi leur disponibilité et leur capacité à considérer l’urgence de ces dossiers.

Ne pas outrepasser les droits des personnes : la présence de l’avocat est donc nécessaire avant et après le processus de médiation. Elle peut éventuellement être envisagée pendant le processus, si l’éclairage juridique est nécessaire pour la construction de l’accord.

Le maître mot de la réussite de la médiation judiciaire est donc la confiance : confiance du juge en  la compétence du médiateur, ce qui nécessite des exigences professionnelles des médiateurs en terme de formation et d’expérience.

La confiance de l’avocat envers le médiateur est essentielle, tant en ce qui concerne sa compétence que sa collaboration.

Et la confiance des personnes en la médiation, et ses effets. Cette confiance garantit la volonté des parties d’ »entrer en médiation » et donc d’un probable succès du processus.

Ainsi par ces rencontres, bâtissons la confiance.

CAFE MEDIATION – 3 septembre 2015 – 8h30

 Brasserie du Palais de justice. 211 Rue Duguesclin- Lyon

Gaëlle WALKER

Café Médiation familiale LyonQue peuvent bien se raconter un avocat et un médiateur autour d’un café, de bon matin à Lyon ?

Des histoires de souffrances, d’incompréhension, de confusions, et de ruptures intenses, mais aussi des anecdotes de rencontres, de dénouements heureux et d’ententes cordiales…

C’est de tout cela qu’il était question ce matin de juillet, autour d’un café, avant que chacun entame sa journée :  l’humain était au cœur des échanges. Il était question aussi du sens que chacun de nous, avocat, et médiateurs, souhaite donner à sa mission.

Le premier objectif était de gommer les rivalités qui existent entre avocat et médiateur, en améliorant la relation entre avocat et médiateur lyonnais. Ce premier rendez-vous s’est avéré plutôt courtois !

L’évocation du rôle de chacun dans la procédure judiciaire a permis de saisir plus finement de quelle façon les compétences complémentaires peuvent servir un seul objectif : la personne en difficulté,  le client ou le réclamant, dont il faut renouer le lien avec l’autre…

Et cela prend forme à Lyon !

L’avocat confie le conflit au médiateur familiale dans le but de dénouer le dialogue souvent rompu entre les parties. Ce dernier se charge de restaurer la relation. Si la médiation y parvient, ce qui est le cas dans la majeure partie des cas, l’avocat peut de nouveau intervenir pour traiter dans un climat serein et apaisé la problématique juridique.

De même que le médiateur familiale, en recevant des personnes en médiation, pourra proposer les conseils juridiques de l’avocat pour conforter l’accord trouvé par les personnes.

Cette première expérience du Café Médiation à Lyon a montré que ce thème de la complémentarité entre les avocats et médiateurs intéresse non seulement les principaux concernés, mais aussi les juges, qui, semble-t-il, s’accommoderaient bien d’une entente entre les deux corps.

A nous de la construire !

Dispositif Médiation au travail à Lyon

Médiation au travail Lyon et médiatuon familiale LyonPourquoi faire appel à un spécialiste en médiation au travail à Lyon ?

Une équipe de médiateurs à Lyon s’est penchée sur la question des souffrances des salariés sur leur lieu de travail, liées à des relations tendues ou conflictuelles avec des collaborateurs ou avec leur hiérarchie.

Ainsi est né le dispositif « Médiation au travail à Lyon » : une liste de médiateurs affichée et distribuée à volonté qui propose le recours à la médiation dans ces situations de crise.

Comment mettre en place une médiation au travail à Lyon ?

La procédure est simple : le salarié ou l’entreprise contacte le médiateur. Celui-ci après avoir pris connaissance des faits, contacte l’entreprise ou le collaborateur pour lui proposer une médiation. S’il accepte, une réunion est organisée avec les deux personnes rencontrant des difficultés de communication, dirigée par le médiateur. La solution qui émergera de ce rendez vous émanera alors de la volonté et la détermination des deux personnes en litige.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur le service de médiation au travail à Lyon que vous propose « Médiation du Rhône » !

Gaëlle WALKER

Médiation à la Foire de Lyon : une vitrine à valoriser…

Foire de Lyon 2015 - médiation familiale lyonQuel rapport peut- on trouver entre une foire commerciale et un médiateur familial à Lyon ?

Bien évidemment,  la relation : il s’agissait bien pendant ces 10 jours de Créer du lien, ou recréer du lien, et prévenir ou régler des conflits.

Et c’est un accord entre les médiateurs ANM de Lyon et l’organisateur de la Foire de Lyon qui a permis cette expérience :

  • un stand qui donnait une vitrine privilégiée à la médiation familiale à Lyon, pour se faire connaître, pour permettre aux personnes intéressées de recueillir des informations, et organiser des rencontres.
  • En échange de règlement des conflits survenus sur la Foire.

Quels résultats obtenus par les spécialistes en médiation familiale à Lyon ?

Et cela a fonctionné ! Les 23 médiateurs participant ont pu rencontrer pas moins de 119 personnes sur toute la durée de l’événement. Les visites portaient en majorité sur des demandes de renseignement (une centaine) tous domaines confondus ( social, de voisinage, familial, commercial…).

Huit associations de la région étaient représentées, invitées par l’ANM à partager l’expérience, dans un objectif de transversalité, ce qui a permis des échanges et rencontres riches entre médiateurs d’horizons différents. Cet effort participe à une démarche entreprise à Lyon pour fédérer les réseaux et promouvoir ainsi ensemble la médiation.

Des contacts avec des professionnels universitaires, entreprises, associations, indépendants ou travailleurs sociaux ont été pris à cette occasion.

D’autre part, 12 demandes de médiation (familiale et à Lyon notamment) ont été formulées sur la durée de la Foire. Il s’agissait d’ailleurs plus de réclamations faites par des clients mécontents que des demandes de médiations. Mais les médiateurs en mettant en avant leur posture et le rôle de la médiation, ont pu intervenir sur pratiquement la moitié des dossiers. Le domaine était principalement commercial.

A considérer par ailleurs, l’investissement important que cela requiert en terme de coordination et de présence des médiateurs sur le stand.

L’expérience s’est montrée donc concluante pour tous, et intéressante à renouveler. Elle a provoqué en tout cas des débats et échanges à venir sur les pratiques de chacun au regard de ce domaine, et du contexte.

Gaëlle WALKER