Médiation et thérapies

Les limites entre médiation et thérapie, dans le domaine du travail ou de la famille.

Nous posant un certain nombre de questions, en médiation familiale notamment, sur le moment où la problématique du couple que nous recevons ne relève pas forcément de la médiation mais d’un accompagnement psychologique, voire d’une thérapie, nous avons eu envie d’inviter nos collègues thérapeutes à venir en discuter avec nous.

médiation et thérapie

Médiation et thérapie

En effet, quand deux personnes ne s’entendent pas, pour pouvoir co-construire l’issue de la relation, en être acteur, et pouvoir y apporter un mode de communication apaisé, il est nécessaire que ces deux personnes se  situent clairement dans cette relation, qu’elles sachent où elles en sont, et où elles veulent aller.

Et cette situation nécessite un accompagnement spécifique, et une écoute particulière, qui n’est pas forcément celle du médiateur.

Est-ce celle du thérapeute familial?

 ou du conseiller conjugal?

Dans le domaine du travail aussi la question se pose parfois : quand la personne qui demande la médiation est encore envahie par les émotions, et les sentiments divers qui la conduisent à la rupture ou, au changement. Elle peut se trouver alors dans la confusion, et la perte de repères. Il est nécessaire, avant de lui proposer la rencontre avec la personne avec qui elle a des difficultés de relation, qu’elle sache ce qu’elle veut faire de cette relation. Ainsi dans ces moments, l’accompagnement d’un psychologue ou d’un thérapeute peut être opportun.

Nous en parlerons jeudi 7 juin lors du dernier Café Médiation de l’année (les cafés de juillet et août étant annulés, pour raison de calendrier pour juillet et de vacances pour août.)

Gaëlle WALKER