Café Médiation familiale LyonQue peuvent bien se raconter un avocat et un médiateur autour d’un café, de bon matin à Lyon ?

Des histoires de souffrances, d’incompréhension, de confusions, et de ruptures intenses, mais aussi des anecdotes de rencontres, de dénouements heureux et d’ententes cordiales…

C’est de tout cela qu’il était question ce matin de juillet, autour d’un café, avant que chacun entame sa journée :  l’humain était au cœur des échanges. Il était question aussi du sens que chacun de nous, avocat, et médiateurs, souhaite donner à sa mission.

Le premier objectif était de gommer les rivalités qui existent entre avocat et médiateur, en améliorant la relation entre avocat et médiateur lyonnais. Ce premier rendez-vous s’est avéré plutôt courtois !

L’évocation du rôle de chacun dans la procédure judiciaire a permis de saisir plus finement de quelle façon les compétences complémentaires peuvent servir un seul objectif : la personne en difficulté,  le client ou le réclamant, dont il faut renouer le lien avec l’autre…

Et cela prend forme à Lyon !

L’avocat confie le conflit au médiateur familiale dans le but de dénouer le dialogue souvent rompu entre les parties. Ce dernier se charge de restaurer la relation. Si la médiation y parvient, ce qui est le cas dans la majeure partie des cas, l’avocat peut de nouveau intervenir pour traiter dans un climat serein et apaisé la problématique juridique.

De même que le médiateur familiale, en recevant des personnes en médiation, pourra proposer les conseils juridiques de l’avocat pour conforter l’accord trouvé par les personnes.

Cette première expérience du Café Médiation à Lyon a montré que ce thème de la complémentarité entre les avocats et médiateurs intéresse non seulement les principaux concernés, mais aussi les juges, qui, semble-t-il, s’accommoderaient bien d’une entente entre les deux corps.

A nous de la construire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *