La rencontre permet l’enrichissement de tous et encourage le vivre ensemble

« Comme à la Maison »  : quand la rencontre permet l’enrichissement de tous et encourage le vivre ensemble

SINGA est « un mouvement citoyen international qui a pour objectif de favoriser l’émergence d’espaces et d’outils de rencontre, d’échange et de collaboration entre les personnes réfugiées et la société d’accueil ». Il s’agit d’encourager le vivre ensemble et de changer le regard porté sur l’asile.

En février 2016, l’association SINGA installe une antenne à LYON.

A l’occasion d’une réunion de médiateurs, j’ai rencontré des membres de l’association et j’ai pu constater qu’il ne s’agit pas que de « belles paroles ». Il y a dans ce projet une ouverture sur l’autre, une perception du partage et de la rencontre et un enrichissement mutuel qui se vivent pour chacun d’entre eux dans le concret.

Au sein de SINGA, le programme CALM, met en relation des personnes réfugiées à la recherche d’un accueil temporaire et des citoyens souhaitant les accueillir. C’est là, entre autres, que se vivent l’entraide et le partage. C’est là, que les mots engagement et solidarité prennent selon moi un sens fort. S’engager c’est concrètement proposer un toit, et être solidaire c’est croire en l’autre et croire en ses capacités.

Il ne s’agit pas de créer une relation aidant-aidé, mais bien une relation de rencontres et d’échanges, où chacun grâce à ce qu’il est, participe à la construction et au renforcement de notre société.

Lors de Brunchs conviviaux, l’association organise des temps de rencontre et de paroles entre les familles accueillantes et les personnes accueillies.  C’est au sein d’un de ces Brunchs que j’ai pu accompagner les familles et les personnes réfugiées, dans l’expression de leur expérience. Les familles disent que ce programme permet la rencontre de personnalités surprenantes tant par leur volonté, leur courage que par leur intelligence. Malgré une certaine pudeur, tous concèdent aussi qu’il faut s’adapter à l’autre, à sa façon de vivre, aux difficultés de communication, aux rencontres de différentes cultures.

S’adapter les uns aux autres, se comprendre, s’écouter, s’entendre et trouver des solutions au vivre ensemble. Quel beau programme qui fait largement écho aux principes de la médiation.

Frédérique MOULINIER FUENTES

https:/singa.fr