Le Grand Café de la Médiation, une première à Lyon

Université Lumière Lyon 2

Le Grand Café de la Médiation à l’Université Lumière Lyon 2

L’événement du Grand Café de la Médiation est l’occasion pour la première fois de réunir médiateurs de tous horizons, avocats, et magistrats, greffiers autour d’une même table.

L’objectif est clairement affiché : faire avancer le développement de la médiation judiciaire, en construisant ensemble les règles, applications, et outils pour la mettre en oeuvre.

En effet, l’évolution est en cours :

Les avocats se forment ou se sensibilisent à la médiation et la prescrivent fréquemment tandis que des obligations légales s’ajoutent dans les contrats et procédures autour de la nécessité d’informer les personnes de leur droit au recours au médiateur.

Les juges de leur côté ont la volonté d’introduire ce processus dans la procédure judiciaire. Cependant ils rencontrent, en amont, des difficultés dans le choix des personnes compétentes pour intervenir, ainsi que dans la manière de les faire intervenir. Les questions sont nombreuses quant aux critères de choix du médiateur, du coût, de la mise en pratique…

Ainsi les médiateurs indépendants qui réfléchissent à cette problématique ont tenté de répondre ponctuellement à ces demandes. Mais il apparaît que c’est en structurant l’offre, et la généralisant qu’elle deviendra évidente, et pérenne. Elle apparaîtra aussi sérieuse et fiable.

Ainsi Médiation du Rhône dont l’objectif est de faire la promotion de la médiation et de son éthique, a proposé, dans la lignée de ce qu’elle avait déjà initié auparavant avec la rencontre informelle des avocats et médiateurs une fois par mois, une rencontre de TOUS les acteurs   de la médiation judiciaire, et de créer ainsi un espace de réflexion autour de ces questions concrètes.

Ce fut le Grand Café de la Médiation, le 3 novembre 2016.

La soirée se déroulait autour de 3 thèmes :

Quand et comment avoir recours à un médiateur ? La « prescription ».

Quels critères pour le choix du médiateur ?

Quelle différence entre médiation et conciliation ? les usages et les pratiques, les complémentarités

 

A chaque table ronde un animateur a pu laisser s’exprimer un avocat, un médiateur et un magistrat.

La salle aussi participait, et apportait ses idées. Le débat a été productif dans chacun des groupes et a permis de faire émerger des consensus, des éléments clefs de la construction, ou l’aménagement de la médiation judiciaire dans les tribunaux.

Presque 100 personnes se sont réunies dans cet esprit.

L’Université a joué son rôle également en hébergeant une telle initiative : cette soirée participe à l’élaboration, la recherche dans le domaine du règlement des modes amiables et s’inscrit dans le cadre des travaux  universitaires sur ce sujet.

Ainsi de cette rencontre émerge un recueil synthétique d’idées, de questionnements, de réflexions communes qui peuvent servir de base ou d’appui pour élaborer les protocoles de saisine des médiateurs dans le processus judiciaire. La diffusion de cette synthèse sera faite à l’ensemble des institutions judiciaires de Lyon, la Métropole et jusqu’à Grenoble qui participait aussi à la soirée.

L’objectif désormais sera de poursuivre les Cafés Médiation et les rencontres informelles, et d’autre part mobiliser ensemble autour de cette synthèse les organismes de médiation et les institutions judiciaires afin qu’elles poursuivent de concert le travail entrepris…

Gaëlle WALKER

Médiateur Professionnel